Je ne croyais pas en Dieu. Enregistrer au format PDF

Licence Creative Common by SA
mercredi 29 mars 2017 par matthius

Le mieux, pour expliquer la transformation spirituelle, est d’expliquer un parcours de reconversion. Au début, je ne croyais pas en Dieu. Mais je me demandais juste s’il existait, sans trouver de réponses. Le début de mon parcours de recherche de Dieu commence avec la réflexion scientifique. En effet, on m’explique que réfléchir scientifiquement, ça consiste à émettre des hypothèses, à les tester, y compris avec les autres, puis on émet une hypothèse supérieure, qui englobe les autres hypothèses. On m’a expliqué que c’est Platon qui a définit la réflexion scientifique.

Fort de cette recherche de vérité, j’utilise Platon pour établir mon chemin de vérité. On m’explique alors l’expérience du chaos des boules qui bougent dans tous les sens. On me dit que c’est impossible qu’elles puissent s’organiser. Je trouve cela évident et approuve donc que quelqu’un essaie d’organiser les molécules qui bougent dans tous les sens. Il s’agit des âmes.

Puis je lis la monadologie de Leibniz. Il explique qu’il y a une notion d’infini dans la vie, parce qu’il est impossible que deux êtres vivants se ressemblent exactement, même les vrais jumeaux. En effet il existe des différences de chaleur entre les vrais jumeaux. Les monades expliquent à la fois les nerfs et l’âme, ce qui donne quelque chose de magique à la science leibnizienne.

Puis, je crois que l’enfer n’existe pas, donc que le paradis n’existe pas. Seulement, je ne trouve aucune réponse sur le sens de la vie. Si quelqu’un nous a créé, c’est bien pour que l’on aille quelqu’un part. Je crois donc au paradis. Je me demande seulement si les âmes peuvent être recyclées, comme je le croyais avant. Je le pense de moins en moins.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 2672

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS3 Qui est Dieu ?

Creative Commons License