Méditer

Licence Creative Common by SA
mercredi 16 novembre 2016 par matthius

C’est prouvé scientifiquement. Notre inconscient nous parle et émet des idées. Notre inconscient, c’est la partie de notre esprit qui réfléchit sans nous le dire, toute seule. Ainsi, lorsque notre esprit se repose, l’inconscient réfléchit, puis nous influence, selon et pour notre recherche de vérité.

Tout d’abord, l’esprit doit être reposé, pour pouvoir utiliser son inconscient. En effet, le monde du début du XXIe siècle est rempli de transgressions, amenant au désir à court terme. Ce désir à court terme fait tourner notre esprit en rond, au lieu qu’il soit dans une dynamique de transformation, selon la recherche de vérité. On a constaté, scientifiquement, que les troubles de l’esprit sont dus au blocage de l’esprit, bloqué à tourner en rond à un certain endroit. Un inconscient, qui ne peut réfléchir à notre place, nous empêche de lier. Ainsi une information semblant impensable finit par être acceptée, parce qu’elle est répétée, parce que nous ne réfléchissons pas. Il y a une corrélation entre les troubles psychiques et l’objectif de la télévision, en 2015.

Sachant qu’il ne s’agit pas de tourner en rond, il s’agit donc de créer des objectifs, pour évoluer vers le long terme, afin de lier de nouveau dans son esprit. Il s’agit, alors, d’aller contre ce que notre inconscient nous dit comme explicite et faux, pour le remplacer par ce qui est implicite et vrai. Les religions parlent de l’esprit malin, qui nous dicte des mensonges. C’est l’inconscient qui a accepté des choses qu’il savait édulcorées, mais qu’il a acceptées parce que répétées ou agressives.

Un esprit, bloqué à tourner autour des mêmes idées, pourrait empêcher de dormir. L’activité physique permet de mieux dormir. Le piano, pouvant être appris avec un simple manuel, permet de créer un ensemble de liens dans l’esprit, qui redirigeront ce blocage vers d’autres zones de la mémoire. Méditer, après avoir joué, permettra de jouer du piano dans son esprit, sans musique, ou plutôt avec la musique de son esprit. Cela résoudra beaucoup de problèmes psychiques. Aussi cela dédouanera du "tourne en rond" de la télévision. Notre inconscient sera mieux activé, grâce au repos. On sera sociable. On voudra s’adapter aux autres.

La méditation ne consiste pas qu’à trouver une idée, pour se satisfaire de cela. Certains scientifiques ou certains religieux vous diraient : « Une idée, c’est élémentaire ! ». En effet la méditation a différents objectifs. La méditation et le dialogue permettent de lier la foi avec la raison. La foi c’est le fait de se fier moralement à quelqu’un. La raison c’est anticiper clairement une réalité. Dès que l’on pense que l’on va perdre la foi, il est possible que notre raison se perde. Tout comme celui qui a perdu la raison finit par perdre la foi. Le doute nous remplit alors. Il demande de réaliser des choix. Nous pourrons mal choisir et revenir sur notre décision. Dans ce cas il ne faut pas choisir la facilité mais utiliser sa recherche de vérité. Il est donc primordial que la foi et la raison soient unies, par le dialogue, le questionnement scientifique et la méditation.

Le premier objectif de la méditation est d’adapter notre esprit à notre environnement. C’est la vision à court terme de la méditation. En préparant notre esprit par le lien, nous pouvons attribuer une ou plusieurs solutions scientifiques et humaines à tout problème. Ainsi, nous cherchons de plus en plus à résoudre des problèmes, ce pour quoi nous sommes faits. Cela peut nous mener vers de nouvelles passions, vers de nouveaux talents.

Le deuxième objectif ne consiste pas à préparer à trouver une idée, c’est à dire scientifiquement à utiliser un neurone. Il s’agit de lier un ensemble de neurones, pour pouvoir proposer plusieurs choix ou solutions, à celui qui n’accepterait pas une solution unique. Il s’agira aussi de trouver le moyen de convaincre, grâce au dialogue et à la philosophie scientifique. Il s’agira aussi de faire face aux émotions, avec la poésie et l’écriture. Il s’agira enfin d’avoir une activité physique, pour que les neurones soient bien irrigués, unis par les flux sanguins. Beaucoup ont ce besoin de se défouler, pour que leur esprit soit au mieux et complet.
Le troisième objectif consiste, après les deux premiers, à écouter celui qui organise l’univers avec la vie et notre esprit. Pour comprendre Dieu, il s’agit de prendre des risques favorisant l’humain et la nature. Avec la méditation, il s’agit donc de prendre des risques calculés, pour acquérir des droits durables, pour soi aussi. Ceux qui demandent beaucoup obtiennent ce dont ils ont besoin.

Quand notre esprit est suffisamment adapté à l’environnement humain, il peut anticiper sur ce qui va arriver. La méditation permet, aussi, d’englober la société humaine. Ainsi, pour anticiper sur le communisme et le libéralisme, Lucie a montré les Secrets de Fatima. Ces secrets anticipent tellement sur l’humain, qu’ils ont indiqué des choix à faire par rapport aux chutes prévues du communisme et du libéralisme. D’autres vous parleront du joueur de cartes, qui gagne effectivement sans tricher, bien que tous croient le contraire.

Le quatrième objectif, selon la religion, après cette nécessité pour moi de créer le lien dans l’esprit, est surtout de retrouver le lien entre l’esprit, l’âme, et la matière. Notre recherche de vérité nous permettra effectivement de créer notre talent, ou de le perfectionner. Seulement nous sommes dépendants très fortement de notre environnement. Notre esprit relationnel a besoin des objets pour se comprendre. Nous sommes créatifs par notre raison aussi. Il s’agit d’aider cette raison avec certains objets.

Un esprit passionné peut se construire pour anticiper, ou contourner des événements, plus ou moins longs et réguliers, attendus ou redoutés. Nous évoluons alors pour adapter notre esprit à anticiper les événements, les plus redoutés. Si ces événements ne sont pas résolus, voulant alors comme chaque enfant la puissance, donc le pouvoir de résoudre les problèmes cruciaux pour nous, nous nous créons des ersatz de puissance. Ces événements seront résolus par la méditation et le dialogue scientifiques, avant tout par l’humain. Nous ne pourrons méditer sur ces événements qu’avec le pardon et le calme. Si ces événements sont résolus, notre inconscient nous incitera à anticiper d’autres événements. Notre esprit se développera vite.

Sources

  • Méditation et dialogue
  • Radio Fidélité Mayenne
  • Solidarité et Progrès

Mes notes
Quand votre esprit est calme, après un exercice physique ou après avoir discuté, avant de dormir, méditez en vous reposant. Des liens ou des idées viennent...


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 2060

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS2 L’âme

Creative Commons License